Les formations à suivre

Vous avez obtenu votre Cap coiffure mais vous avez envie de poursuivre vos études avant de rentrer dans la vie active ? Oui, si vous voulez devenir un professionnel de la coiffure, il existe de multiples orientations envisageables, une fois votre certificat d’aptitude en poche !

Travailler après un Cap : Mes options

Le métier de coiffeur est la voie la plus classique après avoir eu le CAP. C’est l’occasion de mettre en œuvre tout ce que vous avez appris : coupes, brushing, tissage, lissage, permanentes, teinture… 

Vous pouvez aussi vous diriger vers le métier de barbier et vous orienter vers la coupe pour les hommes. Vous apprendrez les techniques de rasage, le bouc, la moustache…

Enfin, une dernière option est de devenir un vendeur spécialisé en coiffure.

Vous pouvez toujours devenir coiffeur à domicile : En allant sur https://www.pophairformation.com vous bénéficierez d’une formation coiffeur a domicile.

Petit tour d’horizon du métier de coiffeur à domicile

En effet aujourd’hui, beaucoup de professionnels se lancent dans le métier de coiffeur à domicile. Vous éviterez ainsi de payer des frais annexes que vous auriez dû payer en ayant un salon de coiffure. En étant un coiffeur à domicile, vous êtes maître de votre timing et de votre matériel !
Et si vous arrivez à fidéliser votre clientèle, il vous sera possible d’accroître votre popularité et de nouer des liens plus forts avec vos clients.
Bien évidemmet, pour commencer, il est recommandé d’effectuer des stages chez un salon professionnel pour en savoir plus sur les ficelles du métier.
 

Poursuivre ses études après un CAP

La mention complémentaire en coiffure

Avant d’ouvrir votre salon de coiffure, vous pouvez compléter vos acquis en soins esthétiques et coiffure avec une mention complémentaire. Reconnue par l’Etat, cette formation se déroule en principe sur une année et permet de se préparer à un brevet professionnel en techniques capillaires. 

L’élève va alterner les cours et les stages et apprendra à :

  • Couper les cheveux et manier les ciseaux à la perfection ;
  • Assimiler les méthodes de coiffage : brushing, chignons, extensions, lissage, défrisage ;
  • Jouer sur les diverses techniques de coloration ;
  • Gérer les stocks.

A la sortie, il est possible de prétendre à des postes plus spécialisés comme styliste visagiste, responsable en soins et parfumerie, posticheur…

Le brevet professionnel de coiffure

Le Bp coiffure est un brevet qui permet de se perfectionner dans le secteur de la coiffure. Mis à part l’approfondissement des techniques, on apprendra aussi à gérer une équipe.

Le coiffeur ou la coiffeuse désirant ouvrir et gérer un salon devra passer par un BP. La formation durera deux ans ou un an en formation continue.

Il sera aussi possible d’en apprendre plus sur la vente de produits grâce à ce brevet de maîtrise, en fonction de la morphologie et de la chevelure de son client.

Les BTS métiers de la coiffure

Il s’agit d’un diplôme à part dans ce secteur d’activité, mais dont les débouchés sont nombreux. Ce BTS n’est pas accessible aux détenteurs du CAP ou d’un BP en coiffure mais plutôt aux élèves ayant un Bac-pro.

C’est une formation plutôt axée sur le marketing, les ressources humaines, la gestion ou encore les aspects scientifiques du métier. Ici, il ne s’agit pas d’apprendre à coiffer ou encore à perfectionner les mèches. 

Les formations spécialisées pour exercer le métier de coiffeur

Choisir une formation de coiffeur pour adultes

Vous désirez en savoir plus sur les techniques professionnelles de la coiffure ? Vous souhaitez une reconversion professionnelle dans le secteur ? Sachez qu’il existe des formations pour devenir un pro de la coiffure même après 40 ou 50 ans. 

Pour ce faire, vous devez vous renseigner auprès d’un centre de formation Greta ou d’un centre privé pour devenir coiffeur. Toutefois, il faut mettre en avant le fait que ces formations sont payantes. Vous devez donc réfléchir à des dispositifs de financement surtout via le compte personnel de formation ou Cfe. 

Opter pour une formation coiffeur-barbier

Aujourd’hui, il n’existe pas de mention complémentaire pour le métier de coiffeur barbier. Toutefois, de nombreux centres de formation des syndicats professionnels proposent des stages relatifs à ce nouveau métier. 

En outre, durant sa formation, il peut être intéressant de faire des stages d’observation afin d’exercer le métier sereinement et répondre aux attentes du client. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s